YogaHormonalFrance

Améliorez Votre Santé

Apprenez cette méthode agréable avec des stages et du coaching privé de Yoga Hormonal 

Equilibrez vos Hormones Naturellement

Etudes de cas au bas de la page


De nombreux problèmes de santé féminins peuvent être liés à un déséquilibre hormonal

Entre autres:


​​​​​​​​​​ Ménopause avec symptomes intenses

​​​​​​​

​​​​​​​ Stérilité (non-provoquée par un acte chirurgical)


 Menstruations difficiles (syndrome pré-menstruel, règles douloureuses - aménorrhée - dysménorrhée)


 Hypothyroïdie


 Kystes ou ovaires polykystiques


 Susceptibilité exacerbée au stress


 Faible libido​​​​​​​

​​​​​​​

 Syndrome du canal carpien


​​​​​​Le Yoga Hormonal est une façon naturelle et agréable de stimuler l'équilibrage de vos hormones

My Image

Pour tous les niveaux, débutant jusqu'à avancé, cette forme de yoga peut être pratiquée comme une thérapie (après consultation médicale), mais également comme un mode de prévention chez toutes les femmes de plus que 35 ans, présentant des symptômes ou non, et pour preparer le corps avant d'essayer de concevoir. ​​​​​​​

My Image
My Image

 Comment ça marche?

Le yoga hormonal pour les femmes est très précis. Il comprend une série de postures, techniques de respiration et de concentration qui stimulent les glandes (notamment les ovaires, la thyroïde, l’hypophyse et les capsules surrénales) pour rééquilibrer leur production d'hormones et donc amener l’organisme vers son fonctionnement naturel. La méthode a été crée par la psychologue et yoga thérapeute brésilienne Dinah Rodrigues. En 2019, Madame Rodrigues a eu 92 ans, et est un modèle ideal de l'efficacité de sa méthode. Sa vivacité, sa clarté d'esprit et ses capacités physiques sont remarquables. 

​​​​​​​


​​​​​​​ Un message de Paul Brundtland (Yoga Hormonal France) :


"Formé en psychologie et etant professeur de yoga depuis 2005, j'avais été témoin des transformations que le yoga apporte sur la santé physique et mentale des pratiquants. Quand j'ai vu les effets remarquables que cette forme spécifique de yoga - le yoga hormonal - a apporté aux femmes autour de moi, j'ai décidé que JE DEVAIS VRAIMENT chercher qui était la fondatrice et apprendre sa méthode.  J'ai su tout de suite que cette pratique spécifique était à la fois puissante et importante pour tous ces gens qui souffrent."

Notez bien que ce stage n’est pas du tout une formation adressée aux professeurs de yoga souhaitant enseigner cette technique. Vous devez absolument recevoir la formation par Dinah Rodrigues si vous souhaitez enseigner le yoga thérapeutique hormonal.

IMPORTANT! N'oubliez pas de confirmer votre inscription dans l'email que vous recevrez dans quelques instants. SI VOUS NE CONFIRMEZ PAS, vous ne serez pas sur la liste et vous ne recevrez pas les informations.

(Nous ne partageons pas votre adresse e-mail avec d'autres)

Pour nous connaître mieux, inscrivez-vous sur la mailing list gratuite où vous recevrez plus de détails:


1. Apprenez-en plus sur l'équilibrage naturel des hormones en regardant une vidéo avec le professeur de Yoga Hormonal Thérapeutique Paul Brundtland 

2. Comment s'inscrire au stage et les dates (et lieux) des futurs stages

3. Le programme des stages

4. L'agenda pour prendre un rdv pour une séance privée, gratuite et sans engagement.

Prochain stage 25, 26, et 27 octobre à Aix-en-Provence.


Venez vous équilibrer à notre prochain Stage. À bientôt! 

Yoga Hormonal: Etudes de cas


1. Étude de cas: Augmentation du taux d'oestrogènes et regression des symptômes

Publié par Dinah Rodrigues

Nom: N.K.N.

Âge 49 ans

État: en période de préménopause


Au début de la pratique par N.K.N. du yoga des hormones (yoga hormonal), le taux d’œstrogènes est de 17pg/ml.

Les symptômes dont elle souffre sont forts: degré d’intensité 16. Elle se plaint de:


1. menstrues irrégulières, avec saignements tantôt faibles, tantôt forts avec formation de caillots plus ou moins importants;

2. sentiment d’abattement;

3. migraines

4. baisse de la libido

5. instabilité de l’humeur et irritabilité;

6. odorat faible;

7. pertes de mémoire;

8. cheveux clairsemés


Après 16 mois de pratique du yoga des hormones (à la raison de six séances par semaine), le taux d’œstrogènes de N.K.N est passé de 17 à 36,7 pg/ml. Quant aux symptômes dont elle se plaignait au début, ils ont entièrement disparus (les menstrues sont elles aussi redevenues normales). N.K.N se sent bien; elle a recouvré sa vitalité et sa bonne humeur.

2. Étude de cas: Problèmes de stérilité

Publié par Dinah Rodrigues

Nom: F.U.L.Q.

Âge 28 ans


Avant la pratique du yoga des hormones (yoga hormonal) F.U.L.Q. souffrait des symptômes suivants:


Kystes aux ovaires (depuis l’âge de 16 ans);

acné (en relation avec les kystes ovariens);

règles irrégulières (dès la puberté)

syndrome prémenstruel (SPM) très accusé;

absence des menstrues pendant plusieurs mois d’affilée;

apparente stérilité: depuis l’âge de 23 ans, F.U.L.Q. fait tout pour avoir un enfant, mais en vain.


En juin 1994, après trois mois sans menstruation, F.U.L.Q. passe une échographie qui montre que les deux ovaires sont plus petits que la normale, mais aussi un ovaire gauche avec un nombre plus élevé de micro-kystes que la normale.


En mars 1995, deuxième échographie, qui indique des ovaires avec un nombre élevé de micro-kystes.


Après deux mois de pratique du yoga des hormones, le taux d’œstrogènes est monté à 183 pg/ml. Quant à l’état des symptômes on note:

le tissue ovarien est redevenu normal (attesté par échographie) ;

le retour des menstrues (sans prise de médicaments);

un syndrome prémenstruel extrêmement faible.


Après sept mois de pratique du yoga des hormones, les examens montrent que F.U.L.Q. est finalement enceinte. L’accouchement a lieu huit mois plus tard.

3. ​​​​​​​Étude de cas: État dépressif, migraines et accès de panique

Publié par Dinah Rodrigues

Nom: F.E.Q.T

Âge 56 ans


Au départ le taux d’œstrogènes était de 21 pg/ml. Quant aux symptômes, de degré d’intensité 45, ils était les suivants:

fort état dépressif (degré d’intensité 3);

fortes migraines (degré d’intensité 3);

accès au panique (diagnostiqués par le médecin traitant);

abattement, sentiment d’oppression, troubles du sommeil;

mémoire faible;

bouffées de chaleur (degré d’intensité 2);

sécheresse vaginale;

douleurs articulaires.


Après trois mois et demi de pratique du yoga des hormones, à raison de six séances par semaine, on note chez F.E.Q.T une amélioration notable de l’état général. Quant aux symptômes, leur degré d’intensité est descendu de 45 à 32, et la situation des symptômes est la suivante:

disparition des accès de panique;

quasi-disparition des migraines, et en cas de migraines, leur degré d’intensité n’est plus que de 1 (au lieu de 3 précédemment);

quasi-disparition des bouffées de chaleur; et, en cas de bouffée de chaleur, le degré d’intensité n’est plus que de 1;

amélioration de la muqueuse vaginale (moins sèche);

rééquilibrage psychologique;

moins d’irritabilité et diminution du sentiment d’oppression;

augmentation très sensible de la libido;

amélioration de la scoliose;

retour de la vitalité et de la bonne humeur.

Inscrivez-vous pour recevoir les dates des futurs stages, le programme des stages, l'agenda pour les séances privées et apprenez-en plus sur la mèthode en regardant une vidéo avec le professeur de Yoga Hormonal Thérapeutique Paul Brundtland 

"Paul est un super pédagogue qui s'assure que son élève a bien tout retenu pour pouvoir pratiquer à la maison avec le mémo. Un vrai yoga thérapeutique pour les femmes mais aussi pour les hommes. Merci Paul !"  Sara M

1. Grossesse: les femmes enceintes ne devraient pratiquer qu'un yoga spécial pour la grossesse.


2. Cancer du sein hormono-dépendant, avant ou après chirurgie.


3. Endométriose avancée - le yoga hormonal réactive la production hormonale, ce qui peut aggraver l'endométriose, il est donc préférable de demander un avis médical au préalable, et si la patiente est autorisé, ne jamais faire de postures inversées.


4. Après chirurgie esthétique ou réparatrice du sein - seulement avec l'aval d'un médecin.

​​​​​​​

5. Patientes avec trouble psychiatrique - surtout lorsqu'elles sont traitées avec des médicaments, et dans tous les cas après avis médical. Nous travaillons de façon dynamique et stimulons de nombreuses glandes, cela peut être dangereux pour elles.

Contre-indications: Qui ne doit PAS pratiquer le yoga hormonal?

Il existe 5 contre-indications au yoga hormonal

 En France depuis 2015, Paul Brundtland (de Toronto) est enseignant en yoga adapté. Il est directeur de Yoga Hormonal France et d'Ortho-Yoga, formations pour les professionnels de santé et éducation.​​​​​​​

La pratique du Yoga hormonal avec Paul Brundtland en séances individuelles m’a apporté beaucoup de vitalité et d’apaisement. L’apprentissage de postures spécifiques s’effectue dans une dynamique précise, adaptée au corps et à l’esprit, afin d’atteindre une parfaite fluidité dans l’enchaînement postural. Paul sait accompagner son patient dans la douceur et la délicate attention. Le temps de relaxation en fin de séance est remarquable. Je suis très satisfaite de mes séances et recommande aux femmes comme aux hommes pour  rééquilibrer notre quotidien. Merci Paul Brundtland.  Anouck Manzoni

Prochain stage très bientôt: les 25, 26, et 27 octobre à Aix-en-Provence